Tenir compte de la nature

La Banque mondiale a mis au point une méthodologie inédite pour tenir compte de la valeur de la nature dans les modèles économiques. Nous avons travaillé avec eux pour mettre en évidence le lien entre la biodiversité et le développement économique, les impacts économiques d’un effondrement des écosystèmes et les politiques respectueuses de la nature qui constituent la meilleure voie à suivre.

Faire le lien (visuel) entre la nature et l’économie

Nous voulions créer un design intemporel et élégant qui incarne la relation entre la nature et l’économie. Nous avons opté pour une version abstraite d’un boulier, un outil de calcul utilisé depuis des temps immémoriaux. Nous avons ajouté des liens visuels avec la nature au moyen de couleurs vives et d’images, notamment d’animaux, de plantes et de la planète Terre.

Guider l’œil à travers la complexité

Pour guider le lecteur à travers la structure principale, nous avons alterné les couleurs des chapitres et joué avec notre concept de boulier pour ajouter des points de progression.

Chaque chapitre commence par une synthèse différenciée du reste par des couleurs, des bordures et des tailles de police. À l’intérieur de chaque chapitre, nous avons mis l’accent sur les éléments visuels (graphiques, cartes et diagrammes) avec des couleurs de fond et de grandes marges.

Une question de poids

Ce graphique met en évidence un élément d’information jusqu’alors caché : la taille de la population de chaque région. Il donne un sens de l’échelle, un lien avec l’élément humain. Nous pouvons voir l’ampleur de l’impact non seulement en termes de variation du PIB, mais aussi en termes de nombre de personnes touchées.

Avant

Explorer les effets des politiques publiques et la manière dont elles peuvent être combinées

La Banque mondiale a également tracé la voie à suivre en explorant des politiques publiques « respectueuses de la nature ». 

Ce nuage de points montre comment ces politiques nous seront bénéfiques, tant en termes d’évolution positive du PIB qu’en termes de prévention de la perte de terres. Le défi consistait à relier visuellement ces politiques entre elles, car elles sont souvent des combinaisons de politiques précédentes. Pour ce faire, nous avons utilisé trois couleurs pour les politiques de base, qui sont ensuite utilisées dans les scénarios politiques combinés.

Avant

Avant

Trouver le bon équilibre pour atteindre nos objectifs

Convaincre le monde d’adopter les politiques nécessaires n’est pas une tâche facile. Pour faire valoir cet argument, ce graphique montre comment la perte économique causée par les restrictions de l’utilisation des terres (en flèches rouges dans notre visuel) est presque entièrement compensée au niveau mondial (fond blanc) par les gains économiques résultant de l’amélioration des prestations des services écosystémiques.

Avant

Qui a le plus à perdre ?

En réorganisant la manière dont les données étaient présentées dans le graphique initial, nous avons pu identifier les groupes qui avaient le plus à perdre de la mise en œuvre de chaque politique, une information essentielle pour le processus d’engagement des parties prenantes. En outre, avec toutes les politiques affichées les unes à côté des autres, nous soulignons les avantages évidents de l’investissement dans la recherche et le développement (P6 et P7), car il augmente les avantages pour presque tous les groupes.

Avant

Accentuer l’élégance de la méthodologie

Comme nous l’avons mentionné, la Banque mondiale a développé une méthodologie inédite pour mener cette recherche. En décomposant chaque étape et en les reportant sur une matrice 2×2, nous avons mis en évidence l’élégance avec laquelle l’équipe a réussi à tisser une analyse aux niveaux macro et micro tout en naviguant entre les changements qui se produisent dans le monde naturel et les impacts économiques qu’ils auront sur nous.

Avant

Donner du sens à la légende

Dans cette carte reprenant les zones agro-écologiques, nous avons modifié les couleurs pour refléter l’organisation des différentes zones. Nous avons ensuite conçu la légende dans une grille qui capture la nature des zones en termes d’environnement, d’humidité et de période de croissance.

Le lecteur peut maintenant saisir rapidement comment chaque zone se rapporte aux autres. De plus, même lorsque le lecteur n’est pas en mesure de distinguer deux couleurs similaires, les informations ajoutées sous la grille lui permettent de comprendre les caractéristiques environnementales d’une zone.

Avant

Projets similaires

Comment créer un outil pratique et facile à utiliser pour guider la collecte et l’analyse de données qui assureront la sécurité des semences ?
Client: Sème l’avenir
Année: 2020
Comment transmettre l’immense opportunité de développement urbain de Bamako au profit de l’ensemble du Mali ?
Client: Groupe de la Banque mondiale
Année: 2018

Il nous fera plaisir de vous aider à révéler votre valeur. Voici comment nous joindre.