Bamako: C’est maintenant qu’il faut agir !

Selon un rapport du Groupe de la Banque mondiale, Bamako pourrait devenir une capitale à la fois plus résiliente et productive, en améliorant l’offre de services publics et en stimulant la croissance. Avec autant de données à transmettre, les auteurs se sont tournés vers nous pour trouver des moyens clairs de communiquer leurs conclusions et recommandations.

Page couverture

Le sujet du rapport est la croissance urbaine: comment le Mali peut-il développer sa capitale à son plein potentiel ? Le rapport est plein de données et de recommandations qui montrent exactement quel est ce potentiel et comment s’y prendre.

  • Le concept visuel est une combinaison de cubes et de rues représentant à la fois une ville et des graphiques.
  • L’illustration est isométrique, ce qui signifie qu’elle n’a pas de perspective.
  • Les couleurs sont tirées du drapeau du Mali pour renforcer l’association visuelle avec le pays. Cette approche permet également d’utiliser le concept pour le rapport d’autres pays. Au fond, on voit la version pour Freetown, au Sierra Leone.
  • Ce concept est utilisé tout au long du rapport.

Une histoire d’amélioration

L’accès aux services publics s’est amélioré entre 1996 et 2009, bien que certains services, tels que l’accès à l’eau courante, restent limités.

  • Les graphiques à pente traduisent bien le changement d’état dans le temps. Il est clair que les lignes montantes font voir une augmentation.
  • Nous avons inversé les années de l’original (ci-dessous) car la convention veut que le temps aille de gauche à droite.
  • Pour le troisième graphique, nous avons désempilé le graphique à barres de l’original pour permettre une comparaison des différentes méthodes de collecte des déchets.
  • Pour les trois, la légende est intégrée dans le graphique.

Before

L’histoire, ville par ville

L’une des conclusions du rapport est que les déplacements de plusieurs personnes sont limités dans plusieurs villes parce qu’elles ne peuvent pas se permettre d’autres moyens de transport que la marche, ce qui a pour conséquence d’exclure plusieurs opportunités, tant pour les personnes que pour les entreprises.

  • Le graphique d’origine (ci-dessous) permettait de comparer facilement la part de la marche comme mode de transport, mais rien d’autre. Le texte accompagnant ce graphique, comparant plusieurs autres modes, montre clairement qu’une analyse visuelle de chaque ville était nécessaire. Nous avons utilisé de petits multiples pour donner à chaque ville son graphique à barres.
  • Bamako se trouve dans le cinquième graphique car c’est la cinquième ville en part de marche.
  • L’ordre des modes de transport est celui de la moyenne de toutes les villes.

Before

Dépenses, revenus et un déficit

Les coûts d’exploitation de la gestion des déchets solides de Bamako excède les revenus, ce qui entraîne un déficit.

  • Une série de dépenses puis de revenus peuvent être présentés comme une séquence où les dépenses creusent le déficit graduellement, puis les revenus le réduisent, conduisant à un résultat net.
  • L’original (ci-dessous) rendait difficile la compréhension des opérations conduisant à un déficit. Les valeurs proches de l’une des dépenses et de la seule source de revenus rendaient le graphique confus.

Before

Rapide et abordable

L’analyse a révélé que les SOTRAMA – camionnettes pour les transports publics – sont bon marché mais peu pratiques. Le temps qu’il faut à un personnage fictif pour faire un voyage de six kilomètres est beaucoup plus long qu’il ne le faudrait avec d’autres modes, tels que le taxi (cher) ou le téliman (bon marché), les taxis-motos sur demande.

  • Le message principal était que le SOTRAMA prenait beaucoup plus de temps, donc le visuel a été créé pour rendre ce point le plus visible, en haut. Le Teliman apparaît comme un trajet beaucoup plus rapide grâce à sa ligne courte.
  • Les icônes de l’original n’étaient pas en harmonie pas en raison de leurs différents niveaux de détails (comparer la voiture à la moto par exemple).

Before

Contactez-nous si vous avez des rapports complexes avec diagrammes et données qui doivent être communiqués clairement.

Projets similaires

L’Est de Montréal est une région historiquement moins développée et moins bien desservie que le Centre et l’Ouest. Comment mobiliser les acteurs politiques pour faire rétablir l’équité?
Client: Chambre de commerce de l’Est de Montréal
Année: 2019
Comment communiquer le plus clairement possible que la faune en est à un point tournant dans un lieu crucial pour la biodiversité en Afrique?
Client: Groupe de la Banque mondiale
Année: 2018

We will be happy to help you reveal your worth. Here is how you can reach us.