Visualizing World Inequality

Vous trouverez ci-dessous notre soumission pour le 2019 Human Development Data Visualization Challenge: Visualize Inequality du Rapport des Nations Unies sur le développement.

Elle est composée de deux ensembles de graphiques. La première (Income share) montre la part du revenu détenue par le quintile supérieur (20%) de la population et par le quintile inférieur dans 63 pays. Plus les barres en haut sont longues, plus la part du revenu national détenue par le quantile le plus riche est importante. Plus les lignes du bas sont courtes, plus la part du quintile le plus pauvre est petite.

Le deuxième ensemble (Income per capita) donne une idée de l’inégalité des revenus entre les pays. Il montre les revenus annuels moyens du quintile supérieur, des trois quintiles intermédiaires et du quintile inférieur. Ces valeurs sont codées en longueur et leurs barres correspondantes sont empilées pour représenter les données de chaque année. Pour rester cohérent avec le design du premier ensemble de graphiques, seuls les revenus moyens des quintiles supérieur et inférieur sont visibles.

Voir après la visualisation pour quelques explications sur les choix analytiques et de conception.

L’évolution des inégalités nationales

Revenu pour les quintiles supérieur et inférieur, 1992 à 2017

Version plein écran

Choix analytiques

Nous avons utilisé les quintiles car ils constituent une manière intuitive de conceptualiser l’inégalité. Certains groupes de personnes ont plus que leur part proportionnelle, certains en ont moins et c’est ce qui est représenté visuellement.

L’ordre des pays est celui de la plus faible concentration d’inégalités jusqu’au plus haut, à partir de la dernière année disponible pour chaque pays. Cela permet aux lecteurs de trouver plus facilement les extrêmes et de voir chaque pays à côté des plus comparables.

Nous avons inclus uniquement les pays qui disposent d’au moins 10 ans de données disponibles sur la période considérée (1992-2017).

Pour permettre une comparaison directe des revenus entre les pays, nous avons utilisé le revenu national brut (RNB) du pays sur la base de la parité de pouvoir d’achat (PPA) en dollars internationaux constants de 2011.

Choix de conception

Le design est volontairement abstrait. Nous n’avons pas inclus une échelle de temps, de part ou de revenu parce que nous voulions que l’image transmettre l’impression générale d’une manière visuellement attrayante.

En utilisant ces simples graphiques à barres empilées sans représenter la classe moyenne, les lecteurs peuvent utiliser leur intuition selon laquelle le quantile le plus riche est en haut et le plus pauvre en bas.

Le graphique de type « petits multiples » permet de voir plusieurs pays à la fois, plutôt que d’avoir à sélectionner des pays individuels avec un menu déroulant par exemple.

Une couleur différente, avec un séparateur blanc, est appliquée à chaque part de 20% du revenu pour identifier clairement quand le quantile supérieur possède plus que le double ou le triple de sa part proportionnelle de revenu.

Projets similaires

Comment communiquer clairement les résultats d’une consultation d’importance quand l’avenir des enfants en dépend ?
Client: Commission scolaire de Montréal
Année: 2019
Comment montrer les résultats complexes d’une étude démontrant que les femmes n’ont pas le même niveau d’accès aux services financiers que les hommes en Tanzanie et au Mozambique?
Client: Consultative Group to Assist the Poor (CGAP)
Année: 2018

We will be happy to help you reveal your worth. Here is how you can reach us.